Comment JUL a ruiné la saison de l'OM

le
0
Comment JUL a ruiné la saison de l'OM
Comment JUL a ruiné la saison de l'OM

À dix journées de la fin, l'OM est 14ème de Ligue 1. Inattendu, scandaleux, triste, les adjectifs pour qualifier la saison des Marseillais ne manquent pas. En revanche, la cause semble évidente.

8 août 2015, la Ligue 1 reprend du service et Marseille accueille Caen, au Vélodrome. Marcelo Bielsa est encore là, le cul posé sur sa glacière. Mais plus pour très longtemps. À l'issue de la défaite du jour, le technicien argentin quitte la Canebière, la faute à un désaccord avec son président, et surtout à cause de la bêtise d'un club qui n'a pas su garder son meilleur élément. Un autre arrive, les résultats ne sont pas constants. Les semaines défilent et à Marseille, chacun a trouvé son bouc émissaire. Pour certains il s'appelle Michel, pour d'autres c'est De Ceglie. Mais le vrai coupable est peut-être devant les yeux de tout le monde. De toute la ville, de toute la France, sans que personne ne s'en aperçoive. Officiellement, il ne fait pas vraiment partie du club, mais officieusement, il est un des piliers du vestiaire. Lui, c'est JUL. Le rappeur originaire de Marseille casse complètement tout sur son passage. Les ventes, surtout, mais aussi les oreilles des Olympiens. Il les suit partout, tout le temps. Même chez eux, ils ne le quittent pas des oreilles, à tel point que le chanteur décoré de trois disques de platine a attiré toute l'attention.

pic.twitter.com/6Bt284qEvR

— Jul (@jul) 3 Décembre 2015

#Mahrez #Faislesignejul #Mercééé pic.twitter.com/bieATI7PXF

— Jul (@jul) 5 Décembre 2015

Tu fais le signe JUL ? Mercé


En championnat, l'OM n'a plus gagné au Vélodrome depuis septembre 2015. Et de cette dernière victoire au Vélodrome, on retient la correction infligée au SC Bastia (4-1), mais aussi la célébration de Benjamin Mendy après son but. Le latéral gauche court vers la caméra et claque un signe JUL.…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant