Comment jouer avec Ben Arfa ?

le
0
Comment jouer avec Ben Arfa ?
Comment jouer avec Ben Arfa ?

Ce soir à Wembley, il faudra toute la magie du gaucher de Nice pour éclairer un match escorté par les horreurs de l'obscurantisme. Reste simplement à déterminer où Hatem Ben Arfa peut le mieux laisser parler son incomparable talent chez les Bleus.

Il va donc falloir qu'il trouve ses repères en Bleu. Et pas seulement dans un Clairefontaine réaménagé depuis 2012, date de sa dernière cape. "Beaucoup de choses ont changé. Il y a eu des travaux avec une nouvelle salle de musculation, la salle de kiné a changé. J'ai voulu aller aux toilettes mais j'étais perdu". Mais au-delà de la question cruciale des sanitaires, il va aussi falloir qu'Hatem Ben Arfa parvienne à se situer sur le terrain avec cette équipe de France qui, disons-le, ressemblait quand même à une énorme chimère pour lui il y a seulement dix jours, juste avant la liste de ce rassemblement international. On ne va pas se mentir, sans l'affaire de la sextape, Didier Deschamps aurait au moins patienté jusqu'en mars (et les deux rendez-vous face aux Pays-Bas et la Russie) pour voir si le bonhomme en avait fini avec ses inconstances éternelles. Mais voilà, les galipettes érotiques de Mathieu Valbuena et les conseils amicaux ou pas de Karim Benzema ont mis les deux joueurs hors-jeu et il fallait bien à DD un solide contre-feu comme le rappel de Ben Arfa pour détourner l'attention médiatique de cette sordide affaire.

C'était avant que la barbarie de vendredi dernier ne se charge de tout ensevelir sur son passage, des vies et l'idée même de la vie. C'est donc dans ce contexte très pesant que le Niçois devrait faire ce mardi à Wembley son grand come-back en équipe nationale. C'est évidemment dérisoire mais puisque la FFF a décidé de maintenir un match que les Anglais étaient largement disposés à annuler, il faut donc se pencher sur cette question : comment utiliser Hatem Ben Arfa chez les Bleus ? Au fond, longtemps on pouvait retirer "chez les Bleus" de l'intitulé de cette problématique tant l'ancien prodige a eu du mal à trouver sa place partout où il est passé. Tantôt à droite, tantôt à gauche, tantôt meneur, tantôt second attaquant, sans jamais réellement parvenir à poser ses guêtres durablement, avec les conséquences inévitables : mise au ban, prise de chou avec les entraîneurs et fin en eau de boudin. Mais ça c'était avant. Avant cette rencontre avec Claude Puel, l'homme qui aurait enfin compris Ben Arfa, dans un mélange de responsabilisation et de liberté, à la manière d'un Ferguson avec Cantona, toutes proportions gardées hein. Bien entendu, chat échaudé… On attendra donc avant de conclure à la rédemption définitive…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant