Comment je suis tombé amoureux de... (épisode 3)

le
0
Comment je suis tombé amoureux de... (épisode 3)
Comment je suis tombé amoureux de... (épisode 3)

Parfois, il suffit d'une action pour tomber amoureux d'un joueur. En voilà trois qui nous ont tapé dans l'½il en novembre.

Brian Hämäläinen (SV Zulte Waregem)

L'action qui nous a fait succomber :
Une seconde, à peine. Le temps qu'il aura fallu au Danois pour nous distribuer des étoiles dans les yeux. 80 minutes sont écoulées à l'Allianz Riviera ce jeudi 23 novembre. Après avoir gagné 5-1 en Belgique à l'aller, l'OGC Nice mène 2-0 face à Zulte Waregem. Les Aiglons se dirigent alors sereinement vers les 16e de finale de la Ligue Europa. Le stade azuréen sonne creux en cette première partie de soirée, mais un coup de tonnerre va s'abattre sur les buts de Walter Benítez. Un coup franc à la fois terrible et soyeux, téléguidé en lucarne. À la baguette, l'immense Brian Hämäläinen.

Ligue Europa Le coup-franc sensationnel signé Hamalainen ! Aux 30-35 mètres, en pleine lucarne ! C'est sublime https://t.co/SE9pKtPsZS #OGCNZWA

-- beIN SPORTS (@beinsports_FR) 23 novembre 2017

Pourquoi il est si excitant :
1,76m, 80 kg et des yeux bleus de loup chers à Christian Jeanpierre. Brian Hämäläinen coche toutes les cases du solide défenseur scandinave. Mais ne vous y trompez pas, même s'il peut paraître rustre avec moult trémas posés sur son patronyme, le joueur de 28 ans n'est pas un bourrin. Au contraire, il a prouvé, à travers ce coup franc aussi pur que les préparations de Walter White, sa nature gracieuse. Il y a du Juninho dans cette frappe coup de pied, qui fuit le gardien, jusqu'à caresser les ficelles de l'angle le plus profond de la cage. Qu'on se le dise, la patte gauche de Brian Hämäläinen n'a rien à envier au pied droit de Christian Eriksen. Mais comme la vie est mal faite, Brian a évolué en sélection nationale des U16 aux Espoirs, n'a

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant