Comment Hollande a préparé son interview

le
2
François Hollande a beaucoup consulté ses proches et ses ministres. Mais, soucieux de son indépendance, il avance en solitaire et cloisonne son entourage. Au risque de s'enfermer à l'Élysée, lui qui a toujours privilégié le contact direct.

En homme seul, François Hollande s'est préparé à son grand oral. Alors que le chômage n'est pas loin d'atteindre son record en France. Alors que la crise perdure en France et en Europe. Alors que l'électorat de gauche s'inquiète. Alors que la défiance s'est installée dans l'opinion vis-à-vis de la gauche, au pouvoir depuis presque un an. À l'Élysée, on tente vainement de dire qu'«il ne faut pas trop faire monter la pression» sur ce rendez-vous. Jeudi, dans la journée, «le président a des rendez-vous classiques», dit son staff. Comme d'habitude, donc... Mais son agenda officiel est vide. L'hypothèse d'un déplacement en province a été écartée et le chef de l'État a dégagé quelques heures pour pouvoir travailler son émissio...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le jeudi 28 mar 2013 à 07:10

    Ce type est un a br uti. Il ne savait pas qu'il y a vait une crise. Comment peut-on faire confiance à un i gn are pareil. En mai le peuple sera dans la rue, et il va falloir qu'il courre vite...

  • M3759183 le jeudi 28 mar 2013 à 05:41

    Un proverbe dit "On peut mentir plusieurs fois à une personne, une fois à tout le monde, on ne peut mentir tout le temps a tout le monde.........Paroles, paroles........