Comment gérer un effectif pléthorique ?

le
0
Comment gérer un effectif pléthorique ?
Comment gérer un effectif pléthorique ?

Steven Moreira a eu beau signer à Lorient dans le money time, au lendemain de la clôture du mercato, le Stade Rennais se présente avec un effectif XXL et pas loin de quarante contrats pro. Et pas seulement à cause du transfert raté de Kamil Grosicki à Burnley. Christian Gourcuff nous explique comment il compte gérer la situation. Tutoriel "le management sportif pour les nuls".

  • N'exclure personne en préparation d'avant-saison...


    "Pendant les exercices tactiques, on ne pouvait pas avoir plus de vingt joueurs de champ concernés. Alors on faisait des groupes, une rotation entre trois équipes. C'est important que tous les joueurs aient la même préparation. Mais bon, il faut un staff technique en conséquence parce que pour moi et mes adjoints, c'est dû travail en plus, il faut prévoir plus d'activités différentes. Vu que j'avais intégré les jeunes au groupe, on était parfois jusqu'à 34 joueurs de champ."

  • … mais faire des choix dans le feu de la compétition


    "Quand on est dans la saison, on n'a plus cette obligation de faire tourner. Je dois préparer l'équipe dès le mardi, il n'y a que des mises en place avec un travail spécifique. Les autres doivent travailler en parallèle avec des adjoints. Il faut faire des choix très rapidement, sinon on ne peut pas fixer d'automatismes. C'est impossible d'être dans la concurrence permanente, cela nuit à la cohésion collective, à l'investissement du joueur, cela déstabilise tout le monde. On ne construit pas, cela ne matûre pas."

  • Respecter les "exclus"...


    "Il faut que le travail proposé à ces joueurs soit intéressant, mais il y aura quand même des états d'âme car les choix sont inévitables. À vingt, dix joueurs sont mécontents, là vu qu'on est trente, il y a vingt mécontents. Il faut essayer de respecter tout le monde. C'est pour cela qu'on n'a pas mis en place de loft, pour qu'au niveau relationnel, cela se passe du mieux possible. Mais ce n'est pas toujours évident. Nous, on n'a pas eu de clash même si la situation est difficile à vivre pour les remplaçants. Le cas Schweinsteiger à Manchester, on entre d'un cas conflictuel qui englobe probablement un souci d'ordre financier aussi. Cela dépasse le cadre du terrain. L'extra-sportif, le financier,…







  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant