Comment gérer l'après Coupe de France ?

le
0
Comment gérer l'après Coupe de France ?
Comment gérer l'après Coupe de France ?

Chaque année, un ou plusieurs clubs amateurs réussissent à se frayer un chemin jusqu'aux derniers tours de la Coupe de France. Confrontés aux plus grands, certains sont éliminés et doivent ensuite se concentrer sur leur fin de saison. Un retour à la normale qu'il faut savoir négocier.

Saison après saison, la Coupe de France donne la chance aux petites équipes de l'hexagone d'aller se frotter aux grands noms des deux premières divisions. Si certains amateurs parviennent à se hisser jusqu'en finale – comme l'a récemment fait Quevilly ou comme l'avait fait Calais, en 2000 – d'autres doivent parfois se contenter d'un seizième de finale. Une prestation non moins impressionnante au regard du nombre de tours passés et du chemin parcouru pour en arriver là. C'est le cas du Football Club Chambly Thelle, qui n'a pas réussi à se débarrasser de l'Olympique Lyonnais à Beauvais, le 20 janvier dernier. Depuis, les héros Camblysiens ont dû se replonger dans le championnat National, où les résultats n'ont pas forcément été au rendez-vous (un nul, deux défaites et une victoire). Actuellement onzièmes de troisième division, les amateurs de Chambly n'ont pas encore assuré leur maintien. Difficile de renouer avec le succès quand on a semblé marcher sur un nuage pendant une partie de la saison.

Suspensions, blessures et élimination


" Un coup de moins bien. " Voilà comment Bruno Luzi, entraîneur de Chambly, présente l'après Coupe de France de son équipe. " Je pense que c'était dû à pas mal de choses, dont la déception de l'élimination, forcément ", analyse-t-il quelques heures avant le déplacement sur la pelouse d'Avranches. " Mais il n'y a pas que ça. Avant le match face à Lyon, on avait été touchés par une période de suspension longue pour pas mal de joueurs, dont certains qui ne sont pas encore revenus, et pour moi. Il y a aussi eu pas mal de blessures ", poursuit-il. Il est vrai que pour négocier leur période post-épopée, les Camblysiens n'ont pas été aidés. Suite à une fin de match mouvementée aux Herbiers en novembre dernier, la commission de discipline avait infligé à Freddy Rocher (défenseur), Guillaume Heinry (milieu) Youcef Touati (attaquant), Florent Routier (adjoint) et à Bruno Louzi de lourdes suspensions. " Forcément, avec tout ça, le début de l'année a été un peu plus compliqué ", confirme l'entraîneur principal.

Toutefois, à Chambly, il est interdit de se cacher derrière un beau parcours en coupe pour expliquer ce coup de mou. " Si on a été loin en Coupe, c'est parce qu'on l'a voulu. Notre épopée est certainement plus positive – avec notamment cet exploit contre Reims – que…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant