Comment éviter que son épargne salariale tombe en déshérence

le
0
Comment éviter que son épargne salariale tombe en déshérence
Comment éviter que son épargne salariale tombe en déshérence

(lerevenu.com) - Quelles sont les options dont dispose un salarié lorsqu'il quitte l'entreprise qui lui a ouvert un PEE et ou Perco ?

L'ancien salarié peut conserver son épargne salariale (PEE/Perco). Dans ce cas, il est fortement conseillé de rester actif : c'est-à-dire de réaliser des arbitrages (un par an gratuit) et de signaler tout changement d'adresse à son gestionnaire. Il peut aussi faire des retraits occasionnels, son épargne étant désormais disponible. Autre solution : si son nouvel employeur a des dispositifs équivalents, il peut demander un transfert. L'opération se fait en trois semaines maximum et est aussi sujette à des frais de transfert (35 à 50 euros).  
Enfin, le salarié peut clôturer son PEE et retirer toutes les sommes qui s'y trouvent. L'opération se fait, en principe, selon fréquence de la valorisation du fonds, en moins d'une semaine.  Le Perco, lui, ne se liquide qu'au départ à la retraite (sauf cas de déblocage exceptionnel), soit par une transformation en rente, soit en retirant les fonds. 

Si je conserve mon épargne, de quels services bénéficierai-je, et à quel prix ?

Au moment du départ de l'entreprise, le salarié reçoit un état récapitulatif de ses avoirs cumulés et son relevé annuel. S'il laisse ses dispositifs en l'état, comme lorsqu'il était salarié, il reçoit ses relevés annuels. Il peut faire des versements, des arbitrages et des retraits à ses frais (5 euros par support lors d'un

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant