Comment Emmanuel Macron a déstabilisé la droite

le , mis à jour le
3

Mais que reste-t-il de la droite ? Sur le point de voter les ordonnances réformant le Code du travail d'Emmanuel Macron, sans leadeur naturel et éparpillée façon puzzle, la grande famille des Républicains perd la boussole ! Une clarification s'impose donc. « Sinon, le risque d'éclatement sera réel », s'inquiétait récemment Valérie Pecresse dans nos colonnes.

« Macron nous a bien eus ! »

« Le parti n'est plus audible et l'avènement de Macron nous a définitivement fait entrer dans une nouvelle époque. Les Républicains sauront-ils rebondir ? Je ne sais pas », s'interroge le président de la région des Hauts-de-France, Xavier Bertrand. Lui, comme nombre de barons LR, se montre sévère à l'égard de sa formation politique. La fin des blocs politiques traditionnels, comme l'émergence de nouveaux élus issus de la société civile ont ringardisé les Républicains, un parti qui peine à renouveler ses cadres et qui est toujours peu exemplaire en termes de parité homme/femme. D'autant qu'en proposant dans cette première partie de quinquennat des mesures que la droite a elle-même défendues pendant la présidentielle -- comme la réforme du Code du travail, celle des rythmes scolaires ou encore de la formation professionnelle --, le président de la République perturbe un peu plus la donne. Résultat, selon un récent sondage Ifop-Fiducial, 60 % des électeurs de François Fillon soutiennent l'action du chef de l'Etat. « Macron nous a bien eus », enrage un député les Républicains, qui prédit à son parti « encore dix années dans les rangs de l'opposition... »

QUESTION DU JOUR. Selon vous, Emmanuel Macron est-il de droite ?

 

Des frontières peu étanches avec la majorité

« En ce moment, j'ai plein d'appels d'élus LR qui veulent nous rejoindre », fanfaronne auprès des siens Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics. Info ou intox ? En tout cas, l'ancien ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rodde12 il y a 5 mois

    Si Macron ne tient pas les promesses que les français ont cru qu'il faisait il risque une désillusion aussi grande que L'espérance qu'il a suscitée. La contrepartie de l'attraction est la force centrifuge. La majorité actuelle va exploser si elle déçoit.

  • M2687570 il y a 5 mois

    LR est total ringar.disé et commence à sentir le formol, avec chiotti en sancho panza du wauchiez, ils sont mal barrés. Enfin tant qu'il y a du blé réel à ramasser avec des emplois/retraites fictives, on peu t leur faire confiance

  • franck8 il y a 5 mois

    LR est mort, c'est clair.