Comment EDF est monté en puissance en Grande-Bretagne

le
0
La relance du nucléaire britannique est officialisée lundi. Le groupe français va fournir deux réacteurs EPR. » Un partenaire chinois pour EDF en Grande-Bretagne

Après des mois de discussions, la relance du nucléaire en Grande-Bretagne est enfin sur les rails. Lundi à Londres, le gouvernement de James Cameron va annoncer qu'il confie à EDF la mission de construire deux réacteurs de nouvelle génération sur le sol britannique. Piloté par l'électricien français, le consortium chargé de construire et d'exploiter les futures centrales réunira aussi les deux industriels chinois CGN et CNNC, ainsi qu'Areva, le groupe français leader mondial de l'atome civil, chargé en particulier de fournir l'îlot nucléaire, c'est-à-dire un certain nombre de composants lourd. Le contrat global est estimé à plus de 16 milliards d'euros: avant la décision finale d'investissements, un certain nombre d'étapes devront être franchies par le consortium, à commencer par l'accord de la Com...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant