Comment Désir s'est imposé sur Cambadélis

le
0
Récit d'une « drôle de guerre » entre le numéro 2 du PS et le député de Paris pour la place de premier secrétaire du Parti.

Vendredi 24 août, La Rochelle. Martine Aubry arrive au Muséum d'histoire naturelle, où elle organise chaque année un «cocktail», en marge de l'université d'été du PS. La première secrétaire tombe sur Jean-Christophe Cambadélis, qui attend Harlem Désir. Le député de Paris a proposé à son rival d'arriver avec lui au «pot de Martine» mais le numéro 2 du parti est en retard. «Qu'est-ce-que tu fais là, Jean-Christophe? Tu viens?», lance Aubry à «Camba». Le député de Paris, avec gourmandise: «Je n'allais pas lui dire: "ben non, j'attends Harlem..." Je suis donc arrivé avec elle.»

Dans la bibliothèque du muséum, la première secrétaire prend le micro. À ses côtés, Cambadélis boit du petit-lait. Plusieurs minutes plus tard, Désir arrive en hâte, en nage, essoufflé. D'un coup d'épaule, hop, il se glisse aux côtés du député de Paris, au plus près de «Martine». Côte à côte, les deux rivaux affichent un sourire crispé en écout

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant