Comment Bercy compte réduire le déficit à 0,7 % à la fin du quinquennat

le
0
INFO LE FIGARO - Le programme de stabilité pour 2013-2017 prévoit un déficit public à 2,9 % du PIB en 2014 puis un lent retour vers l'équilibre. La Sécurité sociale sera particulièrement mise à contribution.

Après avoir promis de retrouver l'équilibre des finances publiques à la fin du quinquennat, le gouvernement s'est rendu à l'évidence. Dans le programme de stabilité qu'il va examiner ce matin en Conseil des ministres et qui sera envoyé à la fin du mois à Bruxelles - dont Le Figaro a obtenu une copie - Bercy prévoit un déficit de 0,7 % du PIB fin 2017, contre 2,9 % fin 2014.

Le solde structurel, lui, qui joue un rôle clé aux yeux de Bruxelles, sera positif dès 2016, précise le document, à 0,2 % en 2016 et 0,5 % en 2017. C'est par ce biais-là que Paris espère obtenir l'indulgence de la Commission.

Globalement, la trajectoire d'assainissement repose en grande partie sur l'amélioration spectaculaire des comptes des organismes sociaux (Séc...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant