Comment assurer un logement inoccupé ?

le
0
Un logement vacant ou momentanément inoccupé doit être couvert par une assurance habitation, en cas de sinistre. Le point sur les démarches, pour être bien assuré.
Assurance habitation et logement inoccupé

À l'occasion de vacances ou d'un séjour de plusieurs mois en dehors de son domicile, il est essentiel de se renseigner sur son assurance habitation. En effet, certains contrats comportent une clause suspensive de la garantie contre le vol lorsque le logement est inhabité durant soixante ou quatre-vingt-dix-jours cumulés sur l'année, en dehors des week-ends. Il s'agit de la clause de non-habitation.

Pour savoir si son assurance habitation applique ce type de restriction, on veillera donc à contacter son assureur au moins quinze jours avant son départ.

Assurance habitation et sécurisation

Les garanties souscrites dans un contrat d'assurance habitation, y compris lors d'une absence, peuvent être conditionnées par l'application de mesures de sécurisation du logement. La compagnie d'assurance peut ainsi demander l'installation de barrières dissuasives, d'un système d'alarme ou encore de vidéo-surveillance en cas de biens précieux assurés.

Le respect de gestes de sécurité simples tels que la fermeture des volets, portes et fenêtres est également nécessaire pour une indemnisation, à la suite d'une effraction.

À savoir: avant une absence prolongée, l'assureur peut vous recommander de placer vos objets de valeur en sécurité, à la banque.

Assurance propriétaire non locataire

Lorsqu'un bien immobilier se trouve en situation de vacance locative, il est conseillé de souscrire une assurance habitation spécifique afin de couvrir le logement. Il s'agit de l'assurance propriétaire non locataire, qui vient remplacer l'assurance habitation intégrant la garantie dommages locatifs, souscrite jusque-là par son occupant.

Car une maison inoccupée peut aussi faire l'objet d'un sinistre: dégât des eaux, effondrement, effraction, explosion de canalisations...

À noter: bien que fortement recommandée, l'assurance propriétaire non locataire n'est pas obligatoire.

Les avantages de cette assurance

Un logement laissé vacant durant quelques semaines ou quelques mois sera couvert à la suite d'un sinistre, grâce à une assurance propriétaire non occupant. Le niveau de garantie est similaire à un contrat d'assurance habitation multirisques.

Outre la sécurité qu'elle assure au propriétaire, cette couverture habitation peut être déduite des revenus fonciers, dans le cadre du régime réel d'imposition en location meublée ou vide. Pour choisir le bon contrat d'assurance habitation, dans ce cas de figure, n'hésitez pas à faire appel à un courtier d'assurances.

SERVICES:

» Bénéficiez d'une assurance habitation adaptée à tous les budgets avec CPLUSSUR.com

» Retrouvez les annonces immobilières dans toute la France avec Explorimmo

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant