Comment anticiper la fin de la prise en charge de Windows XP

le
0
Comment anticiper la fin de la prise en charge de Windows XP
Comment anticiper la fin de la prise en charge de Windows XP

Le 8 avril 2014 va mettre fin au support technique de Windows XP. Cela signifie que le célèbre système d'exploitation de Microsoft, apparu en 2001 et dont la dernière mise à jour majeure date de 2008, ne bénéficiera plus de la moindre prise en charge de la part de l'éditeur. Ses utilisateurs ne seront donc plus assurés, passée cette date, d'avoir à leur disposition un outil 100% sécurisé, aussi Microsoft les invite à basculer vers un système bénéficiant d'une maintenance.Microsoft indique qu'une version de Windows non prise en charge ne recevra plus aucune mise à jour, y compris de sécurité. De fait, de nouveaux virus ou logiciels espions pourraient faire de gros dégâts s'ils profitent d'éventuelles failles encore présentes dans le système. D'où la nécessité, surtout pour un appareil connecté en permanence à internet, de changer de système d'exploitation.

Sans surprise, Microsoft recommande de basculer directement vers Windows 8.1, la toute dernière version de son système d'exploitation. Encore faut-il pour cela avoir un ordinateur compatible (prévoir au minimum un processeur cadencé à 1GHz, 1Go de RAM, un disque dur de 16Go et une carte graphique DirectX 9 avec pilote WDDM). Ceux qui le souhaitent peuvent aussi migrer vers Windows 7.

Une autre solution, ultime, consiste évidemment à acheter un nouveau PC, surtout si l'actuel est incapable de faire tourner correctement Windows 8.1.

Plus de 12 années de services

C'est le 25 octobre 2001 que Microsoft a officiellement lancé Windows XP, alors décliné en versions grand public et professionnelle. Jusqu'à l'arrêt de sa commercialisation, le 30 juin 2008, il a été vendu à plus de 400 millions d'exemplaires, connaissant un formidable succès avec, à son apogée, plus de 80% de parts de marché dans le monde.

Au moment de sa sortie, Windows XP a révolutionné l'offre de Microsoft, avec son interface personnalisable, mais aussi un menu "démarrer" simplifié, une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant