Comment Airbnb s'arrange pour payer moins de 70 000 euros d'impôts

le
0
Airbnb, le site spécialisé dans la location de logements entre particuliers, pèserait environ 27 milliards d'euros.
Airbnb, le site spécialisé dans la location de logements entre particuliers, pèserait environ 27 milliards d'euros.

San Francisco, Rome, Barcelone, Paris? Autant de grandes villes accessibles en quelques clics aux voyageurs du monde entier grâce à la magie du site Airbnb. Fondée en 2008, la start-up américaine pèserait aujourd'hui pas moins de 30 milliards de dollars (environ 27 milliards d'euros), selon les analystes. De quoi renflouer, en bonne logique, les caisses de l'État français, où elle remporte un franc succès. Pourtant, en 2015, le géant du Net n'a versé en tout et pour tout que 69 168 euros d'impôts à la France, selon une vaste enquête publiée par Le Parisien mercredi. Pire, alors que l'activité d'Airbnb a explosé ces dernières années dans l'Hexagone, la plateforme a même réussi, à la faveur de techniques comptables, à payer l'an passé moins d'impôts que l'année précédente.

Le site de location de logements entre particuliers est en réalité passé maître dans l'art d'optimiser sa fiscalité. Immatriculée dans l'État du Delaware ? célèbre paradis fiscal américain ?, l'entreprise manie en effet les différentes législations européennes avec aisance. Au point d'avoir installé son siège social en Irlande, où l'impôt sur les sociétés est le plus faible d'Europe (12,5 %). Une stratégie jugée déloyale par les professionnels de l'hôtellerie, qui ont déposé une plainte contre X à l'automne 2015 auprès du pôle financier du parquet de Paris pour non-respect des réglementations.

« Je ne suis...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant