Comment aider le médecin à mieux traiter vos douleurs ?

le
0
AVIS D'EXPERT - Il suffit que les douleurs soient mal définies ou les symptômes mal interprétés pour que l'erreur de diagnostic fausse le traitement, rappelle le Pr Richard Trèves, Rhumatologue au CHU de Limoges.

La douleur, au-delà de la souffrance physique, ponctuelle, ciblée, peut devenir une obsession et, pour certains, un véritable martyre quand toutes les tentatives thérapeu­tiques se révèlent vouées à l'échec. Au point que ces patients douloureux ont l'impression de ne pas être toujours écoutés ni surtout compris. Or, dans certains cas, il suffirait simplement que médecin et patient dépassent l'aspect émotionnel de la douleur pour la traiter comme n'importe quelle maladie.

Il suffit en effet que les douleurs soient mal définies ou les symptômes mal interprétés pour que l'erreur de diagnostic fausse le traitement. C'est pourquoi le médecin doit d'abord laisser parler son patient pour poser les bonnes questions qui lui permettront, dans un premier...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant