Comment adapter la maison au grand âge

le
0
Chaque année, en France, 9 000 personnes âgées perdent la vie à la suite d'une chute. Dans 70 % des cas, celle-ci a lieu à leur domicile.

C'est un fléau bien plus meurtrier que les accidents de la route. Tous les ans, 9000 personnes âgées succombent à la suite d'une chute. À eux seuls, ils représentent près de la moitié des victimes des accidents mortels de la vie courante. Et, dans 70 % des cas, la chute a lieu à leur domicile. Les chutes moins graves conduisent annuellement entre 430 000 et 470 000 personnes de plus de 65 ans à prendre le chemin des urgences. De la simple foulure à la fracture du col du fémur, ces blessures ne demandent pas toutes les mêmes soins. Mais nombre d'entre elles compromettent le maintien à domicile des aînés. Malgré leur volonté farouche de rester dans l'appartement ou la maison qu'ils ont meublés de leurs souvenirs, environ 40 % des personnes âgées se voient dans l'obligation de rentrer dans une institution dans l'année qui suit une glissade malencontreuse.

Ces accidents qui troublent la vie des aînés et coûtent cher à l'assurance-maladie pourraient être év

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant