Commémorations au Rwanda : la Belgique ira, mais pas la France

le
0
Commémorations au Rwanda : la Belgique ira, mais pas la France
Commémorations au Rwanda : la Belgique ira, mais pas la France

La France a annulé sa participation aux commémorations du génocide de 1994 lundi à Kigali, en réaction à une interview du président du pays Paul Kagame dans l'hebdomadaire Jeune Afrique ce dimanche. Ce dernier y dénonce un «rôle direct» de la Belgique, ancienne puissance coloniale, et de la France «dans la préparation politique du génocide», et «la participation de cette dernière à son exécution même».

Le retrait français marque un nouveau coup d'arrêt à la normalisation des relations entre les deux pays, empoisonnées par le soupçon malgré une réconciliation officielle en 2010. Le vice-président de l'UMP et député-maire Laurent Wauquiez a approuvé dimanche la décision de la France : «Je soutiens l'initiative de François Hollande de ne pas aller aux commémorations après les insultes de Paul Kagamé» a-t-il déclaré sur France 3. Ce 20e anniversaire, placé sous le thème "Souvenir, unité, renouveau", s'étendra sur 100 jours pour faire écho à la centaine de jours qui a suffi pour exterminer 800.000 personnes, essentiellement issues de la minorité tutsi, entre avril et juillet 1994.

Dimanche, Bernard Kouchner, ex-chef de la diplomatie française et artisan du rapprochement entre Paris et Kigali en 2010, a nié toute "participation directe" de la France au génocide. «Je n'aime pas qu'on emploie le mot "participation", exactement "participation directe" (...) Ça, je crois que ce n'est pas vrai», a déclaré l'ancien ministre interrogé à Kigali par Radio France Internationale (RFI), estimant les propos de M. Kagame «malvenus». «On peut accuser beaucoup la France sur les erreurs politiques qui ont été commises, sur la façon dont cela s'est déroulé, sûrement (...) mais +participation directe+, ça je n'y crois pas», a ajouté Bernard  Kouchner.

Le pape François soutient la réconciliation nationale

Le pape François a offert son soutien dimanche aux efforts de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant