Comme un goût amer pour Omeyer

le
0

Après la défaite face à Kielce en demi-finale, le PSG handball peut avoir des regrets. Pour le gardien Thierry Omeyer, les Parisiens pouvaient s'imposer.

Le PSG était tout près d’aller en finale de la Ligue des Champions. C’était l’objectif, mais face à Kielce, le match s’est joué sur de petits détails a analysé Thierry Omeyer au micro de beIN Sports. « On a donné tout ce qu’on avait. C’est sûr qu’à la fin, ça se joue sur des petites choses. On perd de deux buts, le match bascule dans les dernières minutes, c’est sûr que c’est énormément de déception après ce match. » Uros Zorman a été l’homme providentiel du côté de Kielce. C’est sûrement lui qui a fait basculer le match, estime le gardien parisien. « Uros Zorman est un joueur qui va beaucoup fixer, qui essaye de beaucoup jouer en un contre un ou, au moins, d’attirer un deuxième joueur pour créer les surnombres », a détaillé Omeyer, pour qui tout n’est pas à jeter. Certains signaux sont au vert, notamment en défense. « Je pense qu’on a plutôt fait un grand match en défense ». Des automatismes défensifs qu’il faudra rééditer à l’avenir.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant