Comme souvent, Rennes craque dans le sprint final

le , mis à jour à 18:57
0

Une semaine après avoir été corrigé à Nice, Rennes s’est incliné sur un score aussi lourd face à Guingamp. Devant leur public, les Rennais ont vu leur manque d’inspiration dans le jeu et leurs largesses défensives sanctionnés par des Guingampais ultra-réalistes.

Le debrief

Aucune défaite en cinq journées et des ambitions européennes retrouvées, voilà l’embellie qu’avait connue le Stade Rennais au début du printemps. Mais comme souvent ces dernières saisons, le club breton se casse la figure au moment d’entamer le sprint final. Une semaine après avoir été corrigés à Nice (3-0), les hommes de Rolland Courbis ont été fessés sur leur pelouse par le voisin guingampais (0-3). Un revers qui met quasiment un terme aux ambitions de podium des Rennais, désormais septièmes, doublés par Saint-Etienne et Lille, et relégués à quatre longueurs de Monaco (qui compte un match en moins). Face à Guingamp, les coéquipiers d’Ousmane Dembélé, décevant ce dimanche, ont produit une première période insipide et se sont heurtés à l’excellent comportement défensif des hommes de Jocelyn Gourvennec. Ultra-réalistes, les Guingampais ont fait la différence après l’heure de jeu en marquant trois buts en un quart d’heure. Trois buts qui se ressemblent dans leur construction puisque tous viennent d’un centre côté gauche de Thibault Giresse. Un quart d’heure fatal à Rennes qui met en évidence les largesses défensives des Rouge et Noir. Ces derniers devront en plus affronter Monaco et le PSG ces deux prochaines semaines. Ce n’est peut-être que le début de la dégringolade du club du président Ruello au classement... En revanche, Guingamp a assuré son maintien ce dimanche au Roazhon Park. Avec 42 points, les coéquipiers de Jimmy Briand grimpent à la quatorzième place.

Le film du match

28eme minute Oublié par Martins-Pereira, Danzé est à la réception d’un corner rennais. Mais la reprise du plat du pied du capitaine des Rouge et Noir manque de puissance et ne trompe pas Lössl. 32eme minute Lancé en profondeur par un excellent ballon de Kerbrat, Briand s’échappe et entre dans la surface par la droite. Au moment de tirer, l’attaquant guingampais est gêné par le retour de Mexer et ne peut donner de la puissance à sa frappe, facilement captée par Costil. 50eme minute Sur un long centre de Dembélé, André place une très belle tête à l’entrée de la surface. Lössl doit s’employer pour repousser en corner. Un corner sur lequel Grosicki trouve Mexer, dont la tête est sauvée sur sa ligne par Jacobsen ! 62eme minute Le culot de Blas ! De 25 mètres, le jeune guingampais tente sa chance du pied gauche. Son tir puissant file dans la lucarne de Costil, qui se détend pour repousser en corner. 64eme minute (0-1) But de Guingamp ! Sur un centre de Giresse venu de la gauche, personne ne coupe la trajectoire au premier poteau. En embuscade, Diallo se jette au second poteau et trouve le cadre de Costil qui se jette pour écarter le ballon, mais ce dernier a franchi la ligne, comme l’indique la goal-line technology ! 73eme minute (0-2) But de Guingamp ! Giresse récupère le ballon dans les pieds de Zeffane sur l’aile gauche. Le capitaine guingampais accélère et rentre dans la surface pour servir avec précision Briand. Dos au but, l’ancien Lyonnais trompe Costil d’une jolie talonnade à bout portant ! 77eme minute (0-3) But de Guingamp ! Bon travail de Briand au départ de l’action. Servi côté gauche, Giresse adresse un centre génial qui lobe Diagne mais trouve Sankharé. Ce dernier pique sa tête et creuse l’écart ! 88eme minute Sur un nouveau centre magnifique de Giresse, De Pauw reprend de la tête à bout portant. Mais Costil a un réflexe de toute beauté et peut dévier du bout des gants le ballon sur la barre.

Les joueurs à la loupe

Rennes Elu joueur du mois de mars quelques heures avant le coup d’envoi, O.DEMBELE a déçu ce dimanche. Comme face à Nice la semaine précédente, le jeune Rennais n’a pas été aussi brillant que ces dernières semaines, avec une tendance à être trop individualiste. A ses côtés, GROSICKI a beaucoup bougé mais n’a pas été récompensé, alors que SIO n’a pas été dangereux pour la défense guingampaise. Appliqué mais pas assez influent, GOURCUFF est sorti à la mi-temps (peut-être pour des douleurs au dos) au profit de BOGA, transparent. Derrière lui, G.FERNANDES et B.ANDRE n’ont pas pesé pour servir de rampes de lancement. A la récupération, le Suisse a été efficace, plus que l’ancien Ajaccien, passé tout près d’ouvrir le score de la tête au retour des vestiaires. En défense, MEXER a eu besoin de dix minutes pour retrouver le rythme après deux mois d’absence. Passé une entame laborieuse, le Mozambicain a été très solide. Sa sortie (remplacé par BAAL à la 70eme) a fait flancher la défense. Son retour a poussé ARMAND sur le côté gauche, où l’ancien Parisien n’a pas été très utile, et parfois un peu juste défensivement sur les ballons en profondeur. Pourtant, toutes les remontées de balle sont quasiment passées par son côté. DIAGNE a sombré passé l’heure de jeu, tandis que DANZE n’a pas été trop inquiété par Giresse, qui a commencé son show après l’entrée de ZEFFANE, dépassé. Dans son but, COSTIL a effectué un arrêt important devant Briand d’entrée, avant d’encaisser trois buts frustrants. Guingamp Le héros de Guingamp s’appelle GIRESSE ce dimanche. Auteur de trois passes décisives, le capitaine de l’En Avant a été excellent. D’abord sur l’ouverture du score où, à l’arraché, MO.DIALLO s’est jeté pour marquer le premier but de l’après-midi. Intéressant au milieu dans sa capacité à couper les transmissions en première période, le Sénégalais a fait trembler les filets au moment où paradoxalement il avait perdu le fil dans l’entrejeu. A côté de lui, Y.SANKHARE a gratté beaucoup de ballons mais en a perdu trop par son déchet dans la relance. Un déchet qu’il s’est fait pardonner en inscrivant le troisième but des siens. Côté droit, le culot du jeune BLAS a failli par payer sur une frappe lointaine. Match sobre mais intéressant pour l’international Espoirs français. Peu sollicité en première période, LÖSSL a dû s’employer dès la reprise pour repousser une tête d’André. Devant lui, KERBRAT s’est comporté en patron et a remporté presque tous ses duels. Plus inégal pour SORBON et JACOBSEN, qui ont par moments été pris par la vitesse des attaquants rennais. Match compliqué en revanche pour MARTINS-PEREIRA, dont le nombre de ballons perdus (23) ce dimanche est beaucoup trop important pour un défenseur. Devant, BRIAND a enfin marqué face à son club formateur. Sur une passe de Giresse, il a trompé Costil d’une talonnade. Avant cela, l’ancien Lyonnais avait bien pris été par la charnière rennaise, tout comme COCO, lui aussi très remuant en début de match, mais de façon trop éphémère.

Monsieur l’arbitre au rapport

Dès les premières minutes de ce match, M.Lesage a eu à prendre une décision importante. Il a finalement sorti un simple carton jaune pour Mexer pour un croc-en-jambe sur Coco, en position de dernier défenseur. Pour le reste, l'arbitre de la rencontre a fait des choix judicieux.

Ça s’est passé en coulisses…

- Selon Ouest-France, Christian Gourcuff aurait donné sa parole à René Ruello pour devenir l’entraîneur de Rennes la saison prochaine. Le Breton, qui est libre après avoir rompu son contrat avec l’Algérie, était d’ailleurs présent au Roazhon Park ce dimanche. - Rennes commence à prospecter en vue du prochain Mercato. Et au cas où Rolland Courbis resterait l’entraîneur des Rouge et Noir, Ryad Boudebouz et Daniel Congré pourraient quitter Montpellier pour rejoindre leur ancien coach, a-t-on appris chez nos confrères du 10 Sport. - Le coup d’envoi fictif de cette rencontre a été donné par un ancien milieu de terrain de Rennes et de Guingamp : Jérôme Leroy. A la retraite, celui qui a aussi joué sous les couleurs du PSG, de Marseille ou de Sochaux, officie désormais dans l’encadrement de Châteauroux.  

La feuille de match

L1 (34eme journée) / RENNES - GUINGAMP : 0-3

Roazhon Park (29 068 spectateurs) Temps dégagé - Pelouse en bon état Arbitre : M.Lesage (5) Buts : Mo.Diallo (64eme), Briand (74eme) et Y.Sankharé (77eme) pour Guingamp Avertissements : Mexer (4eme), Sio (88eme) et Diagne (90eme) pour Rennes - Mo.Diallo (17eme) et Kerbrat (55eme) pour Guingamp Rennes Costil (4) - Danzé (cap) (5) puis Zeffane (65eme), Mexer (6) puis Baal (71eme), Diagne (3), Armand (4) - G.Fernandes (5), B.André (5), Gourcuff (5) puis Boga (45eme, 4) - Grosicki (6), Sio (5), O.Dembélé (5) N'ont pas participé : Sorin (g), P.Mendes, P.Henrique, Y.Sylla Entraîneur : R.Courbis Guingamp Lössl (6) - Martins-Pereira (4), Kerbrat (7), Sorbon (5), Jacobsen (5) - Mo.Diallo (6) puis Angoua (86eme), Y.Sankharé (6), Blas (6) puis Cardy (75eme), Giresse (cap) (8) - Coco (5) puis De Pauw (84eme), Briand (6) N'ont pas participé : M.Samassa (g), Angoua, Dos Santos, M.Dembélé, Erding Entraîneur : J.Gourvennec
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant