Comme Royal, Valls souhaite que le PS s'ouvre au centre-droit en 2012

le
0
Le candidat à la primaire estime que des personnalités comme François Bayrou ou Dominique de Villepin pourraient faire partie «d'une majorité de large rassemblement» à l'entre-deux tours de la présidentielle.

Dans un chat avec les internautes du Monde, Manuel Valls, candidat à la primaire socialiste pour 2012, a appelé lundi à l'ouverture du PS pendant l'entre-deux tours de la présidentielle. Le député-maire d'Évry s'est dit favorable à un large rassemblement, de la gauche jusqu'au centre-droit de l'échiquier politique, en passant par les écologistes. «Je reste convaincu que des hommes et des femmes comme Dominique de Villepin, Français Bayrou ou Corinne Lepage, pour ne citer qu'eux, peuvent faire partie, s'ils le souhaitent, d'une majorité de large rassemblement», explique-t-il.

Avant lui, Ségolène Royal avait formulé un vœu similaire la semaine précédente, ouvrant les portes plus largement de l'extrême-gauche à la droite gaulliste. En dépit de l'émoi qu'avait provoqué cette déclaration, la présidente de la région Poitou-Charentes a persisté dans une tribune publiée samedi dans Le Monde. «Socialiste, j'assume la volonté (...) d'un rassemblement des partenaire

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant