Commande d'un paquebot géant aux chantiers navals de Saint-Nazaire

le
0
ROYAL CARRIBEAN CRUISES COMMANDE UN PAQUEBOT GÉANT À STX FRANCE
ROYAL CARRIBEAN CRUISES COMMANDE UN PAQUEBOT GÉANT À STX FRANCE

PARIS/MILAN (Reuters) - Les chantiers navals STX France ont annoncé jeudi avoir signé un contrat avec l'armateur Royal Caribbean Cruise Line pour la construction d'un paquebot de type "oasis", dont la livraison est programmée dans le courant de l'année 2016.

La construction de ce géant des mers, long de 361 mètres, devrait débuter en septembre 2013. "Il s'agit de l'un des plus gros navires jamais construits à Saint-Nazaire", apprend-on dans un communiqué publié par STX France.

Une option sur un deuxième paquebot livré en 2018 a également été posée par le groupe spécialisé dans les croisières, ce qui permet d'assurer la poursuite des activités dans des chantiers navals qui n'avaient plus de commande.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault y a vu "un bel exemple qui redonne de la confiance et de l'espoir".

"C'est trois ans de travail, c'est énorme, et peut-être, si cela se confirme, une commande supplémentaire qui suivra", a-t-il dit vendredi sur RTL. "On est dans un moment historique, puisque c'est le plus grand paquebot du monde qui va être construit. C'est 10 millions d'heures de travail et beaucoup d'espoir pour toute une région."

Jean-Marc Ayrault y voit aussi de l'espoir "pour toute l'industrie française car quand on investit dans l'innovation, la qualité et la performance, il y a un moment où ça finit par payer", ce qui illustre selon lui la pertinence du pacte de compétitivité mis en place par le gouvernement.

Il estime que ce résultat est dû aux efforts conjugués de l'entreprise et du gouvernement, l'Etat étant actionnaire à 33% des chantiers navals de Saint-Nazaire. Le Premier ministre a reçu il y a huit jours les présidents de STX et de l'armateur.

Dans un communiqué, Jean-Marc Ayrault et Pierre Moscivici soulignent que, "parallèlement à ce contrat, les chantiers navals de Saint-Nazaire ont aussi engagé la diversification stratégique de leur positionnement industriel, en formant des alliances pour la production d'éoliennes marines".

STX France est détenue majoritairement par STX Europe, filiale du constructeur naval sud-coréen STX Shipbuilding.

Catherine Monin, Agathe Machecourt et Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant