Comgest poursuit son développement malgré un environnement difficile

le
0
(NEWSManagers.com) - Surtout connue et reconnue pour son expertise sur les marchés émergents, la société de gestion Comgest entend consolider ce pôle historique tout en développant ses autres pôles de compétences, notamment les Etats-Unis avec désormais une équipe dédiée de 4 personnes, a indiqué le 15 février le président de Comgest, Vincent Strauss, à l'occasion d'un point de presse. Le pôle émergent reste évidemment central, avec la nomination récente d'un responsable du développement en Asie, mais Comgest veut optimiser ses résultats et éviter toute dilution, quitte à refuser des mandats si nécessaire.

Les actifs sous gestion du pôle " Global-U.S." s'élèvent désormais à 906 millions d'euros, au terme d'une année où la collecte nette s'est inscrite à 154 millions d'euros. Sur les marchés émergents, la collecte nette s'est élevée l'an dernier à 600 millions d'euros pour des actifs sous gestion de 10,5 milliards d'euros à fin décembre. Au total, avec un encours d'un peu plus de 2 milliards d'euros sur l'Europe, les actifs sous gestion de Comgest s'inscrivaient fin décembre à 13,5 milliards d'euros contre 15,5 milliards d'euros fin 2010. Un effet marché significatif est passé par là puisque la collecte nette représente 200 millions d'euros.

L'environnement difficile n'a toutefois pas empêché la société de poursuivre son développement, l'effectif de la société s'élevant désormais à 85 personnes contre 79 fin 2010. Un gestionnaire des risques est en cours de recrutement. La société a par ailleurs décidé de créer une structure de type holding afin notamment de soutenir l'organisation avec des départements supports centralisés et améliorer la visibilité financière avec les résultats financiers consolidés et faciliter la gestion actionnariale du groupe.
La mise en place de cette structure permet également d'assurer l'indépendance de la société, " fondamentale pour une boutique comme la nôtre" , souligne Vincent Strauss, grâce à une réserve de trésorerie dédiée à l'achat des actions des partenaires quittant le groupe ou partant à la retraite. Jan-Peter Dolff, qui a largement contribué au développement de Comgest en Allemagne, devient directeur général de Comgest encadrant toutes les fonctions du groupe exception faite de la gestion de fonds.

Sur le chapitre des prévisions pour 2012, Comgest se veut optimiste pour les pays émergents malgré la faiblesse de la croissance mondiale. " Nous anticipons des taux de croissance supérieurs à la moyenne en raison de facteurs structurels comme l'augmentation du revenu disponible d'une classe moyenne en croissance ou l'amélioration de la productivité" , estime Vincent Strauss qui ajoute toutefois que la faiblesse des économies industrialisées pourrait fragiliser les économies émergentes à court terme. Comgest prévoit une croissance moyenne annuelle des bénéfices par action de 12% en 2012 et 2013 pour les sociétés en portefeuille. Par ailleurs, après la baisse des taux de change des devises émergentes en août 2011, Comgest considère désormais l'appréciation des monnaies émergentes comme une véritable opportunité, à l'exception de l'Europe de l'Est.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant