Comcast veut racheter Time Warner Cable pour 45,2 milliards de dollars

le
0
COMCAST VEUT RACHETER TIME WARNER CABLE POUR 45,2 MILLIARDS DE DOLLARS
COMCAST VEUT RACHETER TIME WARNER CABLE POUR 45,2 MILLIARDS DE DOLLARS

par Liana B. Baker

(Reuters) - Le câblo-opérateur américain Comcast a annoncé jeudi son intention de racheter son concurrent Time Warner Cable pour environ 45,2 milliards de dollars (33,1 milliards d'euros) payables en actions.

Cette OPA amicale est une surprise pour la plupart des observateurs, qui suivaient depuis des mois les tentatives de Charter Communications pour prendre le contrôle de Time Warner Cable. Et elle soulève des interrogations sur la capacité des deux leaders du marché de la télévision par câble aux Etats-Unis à obtenir le feu vert des autorités antitrust.

La valorisation retenue par Comcast est de 158,82 dollars par action Time Warner Cable, un prix équivalent à celui que sa cible réclamait à Charter. L'action Time Warner Cable, qui a fini mercredi à 135,31 dollars, gagnait 11,6% dans les transactions en avant-Bourse.

Les actionnaires actuels de Time Warner Cable détiendraient environ 23% du nouvel ensemble.

Le projet de fusion prévoit que le nouveau groupe céderait des activités représentant trois millions d'abonnés, soit environ un quart du portefeuille actuel de Time Warner Cable (12 millions).

Comcast comptant 22 millions d'abonnés, le nouvel ensemble, après cessions, disposerait d'une trentaine de millions d'abonnés, soit un peu moins de 30% du marché de la télévision payante aux Etats-Unis. Il distancerait ainsi DirecTV, son plus proche rival avec une vingtaine de millions de clients.

S'il parvient à ses fins, Comcast signera sa deuxième grande opération en moins d'un an puisqu'il a achevé en 2013 l'acquisition de NBC Universal pour 17 milliards de dollars.

Reste à obtenir l'aval du département de la Justice et de la Federal Communications Commission (FCC), l'autorité du secteur des médias. Les deux groupes disent espérer pouvoir finaliser leur rapprochement avant la fin de l'année.

COMPLÉMENTARITÉ GÉOGRAPHIQUE

Pour tenter de convaincre les autorités de la concurrence, ils peuvent mettre en avant leur complémentarité géographique: Comcast est par exemple surtout présent dans le New Jersey et le Connecticut alors que Time Warner Cable l'est davantage à New York.

"Comcast et Time Warner Cable ne sont pas concurrents et Comcast peut facilement céder quelques millions d'abonnés", estime Rich Greenfield, analyste de BTIG.

Des représentants de la FCC et du département de la Justice n'ont pu être joints dans l'immédiat.

Les deux alliés tablent sur 1,5 milliard de dollars d'économies au niveau opérationnel, dont la moitié pourraient être réalisées dès la première année.

Comcast prévoit en outre de porter son programme de rachats d'actions à 10 milliards de dollars une fois la fusion achevée.

Charter Communications, plus petit que Time Warner Cable, avait offert le mois dernier 132,50 dollars pour racheter ce dernier, une proposition rapidement rejetée. Il était passé à l'offensive cette semaine en proposant de remplacer l'intégralité du conseil d'administration de sa cible.

"Charter a toujours maintenu que le meilleur moyen de créer de la valeur pour nos actionnaires était de mettre en oeuvre notre plan stratégique, et que nous resterions disciplinés, en cela comme pour toute autre activité de fusions-acquisitions", a déclaré Charter après les premières informations sur l'offre de Comcast mercredi.

Les discussions entre Comcast et Time Warner Cable ont débuté il y a un an environ mais les négociations ne se sont intensifiées que depuis quelques semaines, a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier.

Time Warner Cable possède entre autres deux réseaux régionaux spécialisés dans le sport dans la région de Los Angeles, où il a dépensé plusieurs milliards de dollars pour acquérir les droits de diffusion des marchés de l'équipe de basket des Lakers et de l'équipe de base-ball des Dodgers.

Avec Alina Selyukh, Benoit Van Overstraeten et Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant