Combien rapporte un appartement loué à Paris

le
7

INFOGRAPHIE - En s’appuyant sur les montants retenus pour l’encadrement des loyers, les rendements bruts moyens s’étalent de 1,9% à 5,1% dans la capitale. Les petites surfaces et les quartiers bon marché sont les plus rentables.

A Paris, les rendements locatifs bruts démarrent à un très faible 1,9% et peuvent se hisser jusqu’à un respectable 5,1%. Ensuite, tout est question de fiscalité, de coût d’entretien et de charges de ces propriété pour que chacun puisse déterminer son rendement net, souvent bien plus faible. Pour obtenir ce résultat, le site Internet Paris Estimation s’est appuyé sur les prix d’achat des logements (les tarifs calculés par les notaires sur les 12 derniers mois) rapporté au revenu que l’on peut en tirer dans le cadre de l’encadrement des loyers: le «loyer de référence majoré» précisé pour chaque quartier (la seule valeur retenue concerne les immeubles datant d’avant 1946, de loin les plus courants dans la capitale).

Comme on pouvait s’y attendre, avec des loyers plafonnés ce sont les logements les moins chers qui rapportent proportionnellement le plus. Par type de logement, les studios parisiens rapportent ainsi en moyenne 3,8% brut quand les 4 pièces et plus doivent se contententer de 3%. La moyenne, quant à elle, s’affiche à 3,3%.

Piètres performances pour les beaux quartiers

Plus encore que la taille du logement, c’est sa situation qui va faire la différence. Ainsi, les quartiers les plus recherchés et donc les plus coûteux affichent de piètres performances. C’est pourquoi la lanterne rouge de ce classement est détenue par les grands logements (4 pièces et plus) du quartier Notre-Dame (4e arrondissement). A l’inverse, le quartier de la Goutte d’or, dans le 18e arrondissement, tire bien son épingle du jeu avec des studios qui y rapportent 5,1%, talonnés par les petites surfaces du quartier de la Chapelle (18e) ou de celui d’Amérique (19e).

Globalement, le site Paris Estimation relève que le rendement baisse de 0.3% tous les 1000€/m² environ et que c’est le nord-est parisien qui est le plus rentable. Il relève aussi quà budget équivalent, certains quartiers se montrent bien plus intéressants que d’autres. Ainsi, à 7000€/m² mieux vaut investir à Belleville ou Epinettes qu’à Charonne ou au Père-Lachaise. A 9000€/m² le secteur de la place Vendôme ou de Madeleine s’annoncent plus alléchants que Necker ou Grenelle. Et à 11.000€/m², il vaudrait mieux opter pour l’école militaire que pour Saint-Paul.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • er3dw le jeudi 15 oct 2015 à 19:26

    Le seul qui gagne c'est l'état. Tous les risques et emm.. sont pour les propriétaire. Fuyez l'immobilier

  • sibile le jeudi 15 oct 2015 à 14:27

    rienla rentabilité d'un appartement parisien est négative depuis 3 ans, compte tenu de la perte en capital rapportée à la très faible rentabilité issue du loyer

  • fquiroga le mercredi 14 oct 2015 à 07:29

    Et une fois les travaux de remise en état et les impôts et taxes payés, il faudra rajouter au pot pour arriver à l'equilibre....

  • wtc2001 le jeudi 8 oct 2015 à 16:39

    Conclusion: les seuls à avoir du rendement sont les marchands de sommeil.

  • a.chenal le lundi 5 oct 2015 à 12:50

    très juste ! ceux qui claironnent un rendement supérieur font en réalité un calcul à partir de leur prix d'acquisition (parce qu'ils ont acheté avant 2005 et ont une plus-value). Ce sont les seuls gagnants. Tous ceux qui ont acheté ensuite se sont fait berner. quant à ceux qui arrivent auourd'hui, ils feraient mieux d'acheter des actions Total....

  • remimar3 le lundi 5 oct 2015 à 09:29

    Un investissement dans Paris pouvait se justifier dans la période d'hyperinflation 2000-2006. Depuis cette période, compte tenu de la dégradation de la qualité de vie en région parisienne, le poids des normes,... ça ne vaut pas la peine de se mettre un boulet au pied pour 2,5% de rendement.

  • brinon1 le dimanche 4 oct 2015 à 22:55

    soit maxima la moitié après impots, parfois moins. jamais plus de 2% net souvent 1%.....celà se passe de commentaires petites ou moyennes surface peu importe.