Combats meurtriers entre EI et rebelles dans le nord de la Syrie - OSDH

le
0
 (Actualisé avec précisions) 
    BEYROUTH, 28 mai (Reuters) - Les combats entre djihadistes 
de l'Etat islamique et rebelles syriens près de la frontière 
turque ont fait des dizaines de morts ces deux derniers jours, 
rapporte samedi l'Observatoire syrien des droits de l'homme 
(OSDH). 
    Après en avoir été repoussé le mois dernier, l'EI a 
contre-attaqué et pris l'ascendant dans cette région située au 
nord d'Alep. 
    Le groupe djihadiste s'est emparé vendredi de territoires 
jusque là contrôlés par les rebelles syriens près de la 
frontière turque et s'est rapproché de la ville d'Azaz par 
laquelle transitent les combattants soutenus par des pays 
étrangers qui affrontent les djihadistes. 
    Samedi tôt dans la matinée, ils sont entrés dans la ville de 
Marea après avoir fait exploser au moins deux voitures piégées. 
Les combats se sont poursuivis dans la journée. 
    En quarante-huit heures, selon l'OSDH, le bilan est d'au 
moins 27 civils et 41 combattants tués. 
    La coalition conduite par les Etats-Unis a bombardé des 
positions tenues par l'EI dans un des villages dont les 
djihadistes se sont emparés. 
    Selon l'OSDH, des combattants kurdes ont pris le contrôle 
samedi d'un village situé à l'ouest de Marea, semble-t-il après 
avoir conclu, chose rarissime, un accord avec l'Armée syrienne 
libre (ASL). 
    Cette prise de contrôle pourrait permettre au groupe Djaïsh 
al Thouwwar, allié des Kurdes, de se retrouver au contact de 
l'Etat islamique. Elle érode par ailleurs un peu plus la 
présence des rebelles dans l'ouest de a région. 
 
 (John Davison; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant