Combats face à l'EI dans Tikrit, quatre soldats irakiens tués

le
0

BAGDAD, 28 mars (Reuters) - Quatre soldats ont été tués dans la nuit de vendredi à samedi dans des combats de rue contre les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) à Tikrit, où l'armée gouvernementale irakienne progresse lentement, a déclaré un responsable de la sécurité. Les troupes irakiennes sont entrées vendredi dans les quartiers de Chichine (sud de Tikrit) et d'Al Kadissia (nord), à la suite de frappes aériennes menées dans ce secteur par la coalition internationale sous conduite américaine, a dit samedi ce responsable à Reuters. La progression de l'armée a été ralentie vendredi soir par des combats contre l'EI, qui ont fait quatre morts et 11 blessés dans les rangs des troupes, a-t-il dit sous le couvert de l'anonymat. La majeure partie des "Comités de mobilisation populaire (Hachid Chaabi en arabe)", miliciens chiites irakiens soutenus par l'Iran, sont ouvertement hostiles aux Etats-Unis et se disent hostiles aux frappes aériennes de la coalition. Ces miliciens continuent de tenir leurs positions en lisière de la ville et, à l'exception de l'Organisation Badr, ils boycottent l'assaut donné par l'armée régulière, en signe de protestation contre l'implication de la coalition internationale. (Saif Hameed et Ned Parker; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant