Combats entre militaires et islamistes libyens à Benghazi

le
0

BENGHAZI, Libye, 6 février (Reuters) - Des affrontements ont éclaté jeudi dans le centre de Benghazi, la deuxième ville de Libye, entre forces pro-gouvernementales et combattants islamistes, a-t-on appris auprès de témoins et de sources militaires. Sept soldats ont trouvé la mort dans ces combats, dans le secteur du port. Benghazi est la principale ville de l'Est libyen. Soutenues par les forces fidèles au général Khalifa Haftar, les forces spéciales de l'armée y ont lancé mi-octobre une offensive contre les islamistes, les délogeant du secteur de l'aéroport et de plusieurs campements que l'armée avait perdus au cours de l'été précédent. Mais la zone portuaire et deux autres quartiers sont toujours tenus par les islamistes du groupe Ansar al Charia. Le port de Benghazi est stratégique: la majorité des importations alimentaires à destination de l'est de la Libye y transitaient jusqu'à sa fermeture. Les derniers combats en date ont éclaté jeudi matin, quand des soldats ont fait mouvement vers le port. Des tirs nourris se sont poursuivis jusque dans la nuit. "La route du port est sous notre contrôle", a déclaré Faraj al Barassi, un commandant militaire. Les soldats de l'armée libyenne présents dans l'Est sont loyaux au gouvernement du Premier ministre Abdallah al Thinni, reconnu par l'Onu mais contraint de s'installer dans l'Est après avoir fui la capitale, Tripoli, dont les nouveaux dirigeants ont formé leur propre gouvernement. (Ayman al-Warfalli; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant