Combats entre le Front al Nosra et le Hezbollah dans l'Ouest syrien

le
0

BEYROUTH, 3 janvier (Reuters) - Des djihadistes du Front al Nosra, la branche syrienne d'Al Qaïda, ont affronté samedi des membres du Hezbollah libanais et l'armée syrienne dans une zone de montagnes située à la frontière syro-libanaise, et ces combats ont fait des morts dans les deux camps, a-t-on déclaré de sources proches des services de sécurité libanais et syriens. Trois combattants du Hezbollah, cinq soldats syriens et une quinzaine de membres du Front al Nosra ont péri au cours de l'attaque lancée par le Front al Nosra contre Flita, une localité située du côté syrien de la frontière, dans la chaîne montagneuse du Qalamoun, a-t-on dit de mêmes sources. Ces derniers mois, des combats ont déjà fait rage dans le Qalamoun, qui s'étend le long de la frontière ouest de la Syrie avec le Liban, menaçant d'entraîner ce petit Etat dans la guerre civile syrienne. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH, proche de l'opposition), le Front al Nosra a attaqué le Hezbollah et son allié, l'armée syrienne, en déclenchant des tirs de mortier, et l'armée de Bachar al Assad a riposté en pilonnant certains secteurs du Qalamoun. Le Hezbollah libanais a envoyé des milliers d'hommes soutenir l'armée syrienne dans sa guerre contre les insurgés, et a régulièrement affronté des groupes sunnites comme le Front al Nosra et l'Etat islamique (EI). Les combats en Syrie ont débordé du côté libanais à plusieurs reprises l'an dernier. L'EI et le Front al Nosra ont attaqué la ville frontière d'Arsal en août dernier et fait prisonniers des soldats libanais. En outre, des groupes armés, pour certains liés au groupe Etat islamique, ont affronté l'armée libanaise en octobre à Tripoli, dans le nord du Liban. (Sylvia Westall; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant