Combats entre groupes touaregs rivaux dans le nord du Mali

le
0

BAMAKO, 17 septembre (Reuters) - De nouveaux combats ont éclaté jeudi dans le nord du Mali entre les séparatistes touaregs et des miliciens progouvernementaux, en violation du plan de paix soutenu par l'Onu, a-t-on appris de sources au sein des deux camps. Les séparatistes de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) et les miliciens de la Plateforme, réunissant des groupes alliés au gouvernement de Bamako, se sont mutuellement rejeté la responsabilité de ces affrontements qui se déroulent à Inafarak, près de la frontière algérienne. Les deux groupes touaregs rivaux s'étaient déjà violemment affrontés en août près de la ville d'Anefis, où une vingtaine de combattants avaient été tués. Selon des sources au sein des services de sécurité, ces combats sont en partie motivés par la volonté de contrôler les routes de contrebande vers l'Algérie et le Niger, utilisées aussi bien par les trafiquants de cocaïne et d'armes que par les commerçants. Les médias algériens ont rapporté mercredi qu'une importante saisie d'armes, dont des mitrailleuses lourdes, des munitions et des grenades, avait eu lieu mercredi à Inafarak. (Souleymane Ag Anara et Emma Farge; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant