Combats aux "proportions alarmantes" au Soudan du Sud - Onu

le
0
    JUBA, 9 février (Reuters) - Les combats au Soudan du Sud ont 
pris des "proportions alarmantes" ces derniers jours, obligeant 
les travailleurs humanitaires à évacuer le pays, rapporte la 
mission des Nations unies (Minuss).  
    Dans un communiqué diffusé mercredi soir, la mission a 
signalé des affrontements entre forces gouvernementales et 
rebelles sur la rive occidentale du Nil, dans le nord du pays. 
    Un porte-parole du gouvernement a démenti l'existence de 
combats. Les rebelles n'ont pu être joints. 
    "Ce qui a commencé par un échange de tirs entre le SPLA 
(Armée populaire de libération du Soudan, l'armée 
sud-soudanaise, NDLR) et les forces d'opposition Aguelek, s'est 
étendu géographiquement. Du matériel militaire est acheminé en 
renfort dans la région", a déclaré la Minuss.  
    La guerre civile au Soudan du Sud, déclenchée en 2013, a 
fait plus de 3 millions de déplacés. Elle oppose les partisans 
du président Salva Kiir, membres de l'ethnie Dinka, et ceux de 
son ancien vice-président Riek Machar, membre de l'ethnie Nuer. 
    Les deux hommes ont signé un accord de paix en 2015 mais les 
affrontements se sont poursuivis et Riek Machar a fui le pays en 
juillet dernier pour trouver refuge en Afrique du Sud.  
    En décembre, l'Onu a mis en garde contre le risque d'un 
génocide dans le pays.   
    Mardi, le conseiller spécial de l'Onu pour la prévention du 
génocide, Adama Dieng, a déclaré dans un communiqué que plus de 
52.000 personnes avaient fui le Soudan du Sud pour rallier 
l'Ouganda au cours du seul mois de janvier 2017.  
    "Beaucoup ont livré des récits de meurtres de civils, de 
destruction de maisons, de violence sexuelle et de pillage du 
bétail et des biens. Ils ont dit craindre d'être arrêtés et 
torturés", a déclaré le responsable de l'Onu.  
 
 (Denis Dumo; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant