Combats au Liban entre Hezbollah et rebelles syriens

le
0

(Actualisé tout du long) BEYROUTH, 5 octobre (Reuters) - Le Front al Nosra, la branche d'Al Qaïda en Syrie, a perdu dimanche au moins 16 combattants dans une vaste offensive contre le Hezbollah dans l'est du Liban, a-t-on appris de source proche du mouvement chiite libanais. Armés de mortiers et de lance-grenades, plusieurs centaines d'activistes sunnites ont attaqué au moins 10 bases du Hezbollah dans une zone montagneuse proche de la frontière syrienne s'étendant du sud de Baalbek jusqu'à des secteurs proches de la ville frontalière d'Ersal. "Il y a au moins 16 morts du côté du Front al Nosra", a déclaré cette source proche du Hezbollah, selon laquelle le mouvement chiite a pour sa part perdu deux combattants. Le Hezbollah a acheminé des renforts venus de la plaine de la Bekaa pour participer à cette bataille, selon cette même source. La chaîne du mouvement chiite libanais, Al Manar, a rapporté dimanche soir que le Hezbollah avait repoussé les assaillants au-delà de la frontière et que les combats étaient désormais terminés. L'armée libanaise s'est tenue à l'écart de ces affrontements mais a aussi combattu des rebelles dans ce même secteur. Des responsables ont dit que des combattants de l'Etat islamique, autre organisation radicale sunnite active en Syrie et en Irak, avaient participé à la bataille contre le Hezbollah mais la source proche du mouvement chiite a déclaré que seul le Front al Nosra semblait impliqué. Le Hezbollah, soutenu par l'Iran, est présent militairement en Syrie où il se bat aux côtés des forces gouvernementales de Bachar al Assad. Mais le conflit déborde régulièrement sur le Liban voisin, où le Front al Nosra a attaqué début août la ville d'Ersal avant de se replier en prenant en otage plusieurs soldats libanais. Trois d'entre eux au moins ont été tués depuis. (Laila Bassam; Henri-Pierre André et Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant