Columbus Café retrouve l'appétit

le
0
La petite chaîne française Columbus Café repart de l'avant en rouvrant des points de vente en centre-ville, dans les gares, dans des centres commerciaux comme Beaugrenelle, à Paris, au sein de magasins de vêtements Gémo.

Ses fondateurs rêvaient d'en faire un Starbucks à la française en 1994. Mais l'arrivée du géant américain en 2004 a contrecarré cette ambition. Aujourd'hui, Colombus Café entend «rattraper, voire doubler Starbucks en nombre de points de ventes hexagonaux» confie son actuel PDG, Nicolas Riché, en poste depuis 2008. Las d'avoir longtemps fait du surplace, avec une trentaine de points de vente, Columbus Café est remonté à une soixantaine en France, essentiellement en franchise. Son concurrent, Starbucks en aurait plus de 80.

En termes de ventes, c'est une autre affaire. Face au leader Starbucks, le challenger Columbus Café affiche un chiffre d'affaires modeste. Même s'il devrait passer, en un an, de 18,4 millions d'euros en 2012 à 26 millio...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant