Colonna: «Je vous demande de me croire»

le
0
Après huit semaines d'audience, le verdict du procès d'Yvan Colonna est attendu ce lundi.

Le verdict est attendu en toute fin d'après-midi au procès d'Yvan Colonna. Le 15 juin, le ministère public a requis la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une période de sûreté de 22 ans à l'encontre du berger corse, que les deux avocats généraux tiennent pour coupable d'avoir participé au dynamitage de la gendarmerie de Pietrosella, le 6 septembre 1997, et d'avoir assassiné le préfet Claude Erignac, à Ajaccio, le 6 septembre 1998.

Il est 10h20. Invité par le président Hervé Stephan à prendre la parole avant que la cour ne se retire pour délibérer, l'accusé se lève. Il est plus pâle que d'habitude et sa main, qui martèle la rambarde du box, trahit une émotion inédite. Dans la salle, présent en ces lieux pour la première fois, son fils Jean-Baptiste, âgé de 22 ans, ne le quitte pas des yeux. Voici la déclaration intégrale d'Yvan Colonna.

«J'ai le temps, Monsieur le Président? Je ne sais plus comment commencer... J'ai répété les mots mille

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant