Colomès - Hillary Clinton : blanchie mais discréditée

le
0
La candidate démocrate ne sera pas poursuivie pour l?usage illégal de sa messagerie personnelle.
La candidate démocrate ne sera pas poursuivie pour l?usage illégal de sa messagerie personnelle.

Ce devait être la grande fête d'Hillary Clinton, vingt jours avant la convention démocrate. Mais son meeting avec Barack Obama, à Charlotte, en Caroline du Nord, a été en partie gâché par l'affaire des courriels. Certes, dans un premier temps, le FBI recommande de ne pas poursuivre l'ancienne secrétaire d'État à propos de l'usage inapproprié de sa messagerie personnelle pour des courriels officiels. Après des mois d'enquête, l'analyse de plus de 30 000 mails et des douzaines d'interrogatoires, le patron du FBI James Comey a annoncé qu'il n'y avait pas matière à poursuites judiciaires. C'est un immense soulagement dans le camp démocrate qui pouvait jusque-là redouter que sa candidate soit inculpée. Cela lui aurait interdit de se présenter à l'élection de novembre.

Mais si le FBI a levé la menace d'une inculpation, il n'en absout pas pour autant l'ancienne ministre des Affaires étrangères. Selon James Comey, Hillary Clinton a été « extrêmement inattentive » lorsqu'elle traitait des éléments confidentiels mettant en cause la sécurité du pays. « Il n'est pas exclu, souligne le directeur du FBI, que des acteurs hostiles aient eu accès à ces courriels. »

Pas fiable

« La secrétaire d'État Clinton a envoyé des mails sur des sujets sensibles et reçu des mails de l'extérieur sur ces mêmes sujets. Une personne sensée, dans la fonction qu'occupait la secrétaire d'État ou dans la position...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant