Colombie-Santos ordonne l'arrêt des raids aériens contre les Farc

le
0

BOGOTA, 26 juillet (Reuters) - Le président Juan Manuel Santos a ordonné samedi l'arrêt des raids aériens contre les camps des Forces révolutionnaires de Colombie (Farc) pour faire baisser la tension et relancer les négociations de paix à Cuba. Les guérilleros marxistes, qui avaient repris la lutte armée il y a quelques mois en invoquant le refus des autorités de proclamer une trêve pendant les négociations, ont décrété un nouveau cessez-le-feu unilatéral cette semaine. Grâce à une médiation cubaine, Juan Manuel Santos tente depuis deux ans et demi de mettre fin au plus long conflit d'Amérique latine, qui a fait plus de 220.000 morts et des millions de déplacés en 50 ans. En visite samedi à Carthagène, le chef de l'Etat a dit vouloir limiter les pertes de vies humaines en suspendant les bombardements aériens. "Cela signifie qu'il y aura moins de morts, moins de souffrances et moins de victimes", a-t-il déclaré. "A partir d'aujourd'hui, les raids aériens ne pourront être menés qu'avec l'ordre clair du président." Le nouveau cessez-le-feu unilatéral des Farc -- le sixième depuis le début des négociations -- doit débuter lundi et durer un mois. (Helen Murphy; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant