Colombie : quel avenir pour la paix ? (partie 2)

le
0

Contre toute attente, 50,21% des Colombiens ont voté "non" à l'accord de paix signé entre le gouvernement et la guérilla marxiste des Farc. Le président Santos et Rodrigo Londono, dit Timochenko, ont promis de maintenir le cessez-le-feu entré en vigueur il y a plus d'un an et de poursuivre le dialogue.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant