Colombie : les Farc reconnaissent leur responsabilité

le
0
Alors que les négociations de paix ont repris lundi avec les représentants du gouvernement de Juan Manuel Santos, les représentants de la guérilla colombienne multiplient les signes de bonne volonté.

«Sans aucun doute, il y a eu aussi de la cruauté et de la douleur provoquées depuis nos rangs.» Pour la première fois, les représentants de la guérilla colombienne des Farc qui négocient depuis novembre 2012 à La Havane avec le gouvernement du président Juan Manuel Santos ont reconnu leurs responsabilités dans les souffrances du peuple colombien. Cette déclaration fait écho à celle du président colombien, Juan Manuel Santos, le jeudi 25 juillet dernier, devant la Cour constitutionnelle: l'État a été «responsable, parfois par omission, parfois de manière directe, de graves violations des droits de l'Homme et d'infractions au droit humanitaire international». Pablo Catatumbo, membre de la délégation des Farc à La Havane a affirmé: «Nous devons reconnaître la nécessi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant