Colombie : les FARC convoquent une conférence pour ratifier l'accord de paix

le
0
Une fresque en faveur de la paix, à Planadas, en Colombie, le 26 août.
Une fresque en faveur de la paix, à Planadas, en Colombie, le 26 août.

Les dirigeants de la guérilla sont appelés à ratifier l’accord signé le 24 août et à devenir un « mouvement politique légal ».

La guérilla colombienne des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) a convoqué pour mi-septembre une conférence nationale de ses dirigeants. Ils devront ratifier l’accord de paix signé mercredi 24 août avec le gouvernement pour mettre fin à cinquante-deux ans de conflit. Cette « dernière conférence de notre organisation en armes (…) entérinera la transformation des FARC en mouvement politique légal », indique également un communiqué publié samedi 27 août.

La conférence se tiendra du 13 au 19 septembre dans la plaine du Yari, à San Vicente del Caguan, ex-fief de la guérilla dans le sud du pays, en présence de 200 délégués des FARC, dont les vingt-neuf membres de l’état-major central.

Fait exceptionnel, cette conférence sera également ouverte à cinquante invités nationaux et internationaux ainsi qu’à la presse. « L’importance historique de cet événement justifie que les peuples de Colombie et du monde s’informent directement du déroulement et des conclusions » de cette conférence, a expliqué la guérilla.

Référendum le 2 octobre Cette annonce survient trois jours après la signature à La Havane d’un accord de paix final et définitif historique entre le gouvernement et la principale guérilla du pays, issue en 1964 d’une insurrection paysanne et qui compte encore quelque 7 500 hommes armés.

Le président colombien Juan Manuel Santos a ordonné jeudi un cessez-le-feu définitif avec la guérilla à partir du 29 août. Les FARC devraient faire une annonce similaire d’ici ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant