Colombie : le Nobel pour Santos, le faucon devenu colombe

le
0
Le fait qu'une majorité de votants ait dit non à l'accord de paix ne signifie pas nécessairement que le processus de paix est mort, a déclaré la présidente du Comité Nobel norvégien, Kaci Kullmann Five.
Le fait qu'une majorité de votants ait dit non à l'accord de paix ne signifie pas nécessairement que le processus de paix est mort, a déclaré la présidente du Comité Nobel norvégien, Kaci Kullmann Five.

Deux personnalités dominent le panthéon de Juan Manuel Santos : le vieux lion de guerre Winston Churchill et l'apôtre de la paix Nelson Mandela. Un faucon et une colombe qui symbolisent le parcours du Prix Nobel de la paix colombien. Le prix lui a été attribué vendredi pour avoir conclu un accord avec la guérilla marxiste des Farc. L'enjeu était de clore un conflit de plus de cinquante ans. L'accord a été rejeté de justesse par la population colombienne dimanche, mais « le fait qu'une majorité de votants ait dit non à l'accord de paix ne signifie pas nécessairement que le processus de paix est mort », a déclaré la présidente du Comité Nobel norvégien, Kaci Kullmann Five.

Ministre d'Uribe

Né à Bogota il y a 65 ans dans une fratrie de quatre garçons, Juan Manuel Santos est un enfant de l'oligarchie colombienne. Il est le petit-neveu d'un président de la République, sa famille a fondé l'influent quotidien El Tiempo et il a fait des études dans la prestigieuse London School of Economics. Mais, plutôt que la voie royale dans la presse qui s'ouvre devant lui, il préfère la politique. « Je n'ai pas choisi ma famille, mais j'ai choisi le service public », dit-il à ceux qui lui reprochent ses origines.

En 1990, il devient ministre du Commerce extérieur dans le premier gouvernement de droite d'Álvaro Uribe. À ce poste, il s'entoure de jeunes promesses de la politique colombienne, dont Ingrid...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant