Colombie-Enquête judiciaire sur réseau de prostitution masculine

le
0
    BOGOTA, 16 février (Reuters) - Le chef de la police 
nationale colombienne, le général Rodolfo Palomino, fait l'objet 
d'une enquête judiciaire sur des soupçons de création d'un 
réseau de prostitution masculine qui aurait eu pour clients des 
parlementaires, a annoncé mardi le procureur général de 
Colombie, Alejandro Ordonez. 
    Rodolfo Palomino est également soupçonné d'enrichissement 
illicite et d'avoir fait mettre sur écoute les conservations 
téléphoniques de journalistes. 
    Le témoignage du capitaine de police Anyelo Palacios et une 
vidéo sont des éléments clés de l'enquête, indique le communiqué 
précise le communiqué du bureau du procureur général.  
    La presse colombienne a diffusé une vidéo qui montre une 
discussion datant de 2008 entre l'ancien sénateur Carlos Ferro 
et le capitaine de la police Anyelo Palacios à propos de 
relations entre homosexuels. Ni le réseau de prostitution, ni le 
chef de la police ne sont mentionnés dans cette conversation. 
    La vidéo semble avoir été filmée par Anyelo Palacios à 
l'insu du sénateur Ferro. 
    Celui-ci a démissionné mardi de son poste de vice-ministre 
de l'Intérieur, sans en préciser la raison. 
    Le témoignage et la vidéo ne seront pas seulement "des 
preuves du réseau présumé de prostitution masculine (...) mais 
montrera aussi l'implication de certains membres du Congrès 
complices de certains officiers de la police nationale", lit-on 
dans le communiqué du procureur. 
 
 (Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant