Colombie-Deux rebelles des Farc tués dans des combats avec l'armée

le
0
    BOGOTA, 16 novembre (Reuters) - Deux rebelles de la guérilla 
des Farc ont été tués dans des combats avec l'armée dans le nord 
de la Colombie après avoir quitté armés la zone où ils sont 
circonscrits, a annoncé mercredi l'armée colombienne. 
    L'incident survenu dans l'Etat de Bolivar représente la 
première infraction au cessez-le-feu signé en juin par les deux 
parties et proclamé en août par le président Juan Manuel Santos. 
    Un troisième rebelle des Forces armées révolutionnaires de 
Colombie (Farc) s'est rendu, a précisé l'armée dans un 
communiqué. 
    Selon ce communiqué, les rebelles pillaient des populations 
locales à 68 km de la zone de concentration où ils sont 
rassemblés. 
    L'accord de paix signé en septembre entre Bogota et les 
rebelles pour mettre fin à 52 années de conflit a été rejeté par 
une majorité de Colombiens par référendum le 2 octobre. 
    Des milliers de combattants des Farc sont dans l'impasse 
après ce revers. Jusqu'à leur désarmement complet, ils ont 
l'obligation de rester dans des zones précises et doivent 
fournir aux militaires leurs coordonnées s'ils souhaitent se 
déplacer.  
    Les deux parties ont mis au point un nouvel accord remanié 
la semaine dernière, qui est définitif et ne pourra plus être 
modifiée, ont déclaré mardi les négociateurs.   
    Il n'est pas certain que le nouveau texte soit soumis au 
vote populaire, un vote au Congrès colombien semble de plus en 
plus privilégié. 
    Plus de 220.000 personnes ont été tuées pendant le confit 
entre les rebelles et le gouvernement et des millions d'autres 
ont été déplacées. 
     
 
 
 (Helen Murphy et Luis Jaime Acosta; Julie Carriat pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant