Colombie : aucune certitude sur le sort du reporter disparu

le
0
VIDÉO - Selon Alain Juppé, Roméo Langlois a vraisemblablement été pris en otage, «même si nous n'en avons pas une certitude absolue». Le journaliste français accompagnait des militaires antinarcos lorsque ceux-ci ont été attaqués par la guérilla.

Le journaliste français Roméo Langlois accompagnait, en Colombie, une patrouille des forces antidrogue de l'armée colombienne dans la région de Caqueta quand un groupe des Farc (Forces armées révolutionnaires de Colombie) leur a tendu une embuscade samedi 28 avril.

Les affrontements ont été très violents selon une source militaire, provoquant la mort de trois militaires et d'un policier. L'armée colombienne venait de démanteler cinq laboratoires de fabrication de cocaïne d'une capacité de production hebdomadaire de deux tonnes. Plusieurs journalistes avaient été invités ces derniers jours à venir constater l'étendue des saisies dans la région. Quatre soldats, un policier et le journaliste Roméo Langlois ont été portés disparus samedi soir. Une forte pluie et un terrain difficile ont empêché que des opérations de recherche soient menées immédiatement, toujours de source militaire.

Les quatre militaires et le policier ont été retrouvés sains et saufs dim

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant