Collectivités : Sarkozy veut réduire les coûts

le
0
La discussion entre l'État et les collectivités territoriales reste difficile. Points d'achoppement: un nouveau pacte de stabilité et le système de bonus-malus pour évaluer la gestion.

Un constat de désaccord entre l'État et les collectivités territoriales. C'est le bilan qui peut être dressé à l'issue de la conférence sur les finances locales convoquée vendredi par Nicolas Sarkozy. L'objectif était connu depuis des mois, martelé à l'occasion des déplacements présidentiels. Nicolas Sarkozy en a même rappelé les termes dans l'entretien accordé au Figaro Magazine : les collectivités territoriales «doivent s'imposer des règles de diminution des dépenses comme le font désormais la Sécurité sociale et l'État», explique le président, pointant l'augmentation des effectifs des fonctionnaires territoriaux. «Je souhaite que les collectivités fassent cet effort volontairement. Sinon, il faudra trouver les moyens pour que les dotations de l'État soient modulées en fonction de leur politique de maîtrise des dépenses», ajoute-t-il.

C'est le langage qu'il a tenu aux représentants des collectivités locales réunis en présence du président du Sén

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant