Collecte record et distribution de 4,85% pour les SCPI en 2015

le
0

En 2015, la collecte brute des SCPI atteint le niveau record de 5 Mds € dont 4,3 Mds € sur les seules augmentations de capital. Coté performance, les SCPI confirment leur bonne santé avec un taux de distribution de 4,85%. Les OPCI grand public font une percée remarquée avec 2,5 Mds € collectés.

Baisse de la rémunération de l’assurance vie, Livret A à 0,75%, incidences de la Loi Alur, schizophrénie des marchés financiers, taux de financement au plus bas … autant de facteurs qui ont orienté l’épargne longue des français sur les placements immobiliers. Année après année, les records de collecte s’enchainent : en 2015, les SCPI ont amassé 5 Mds d’euros, soit un quasi doublement par rapport à 2010 (2,8 Mds d’euros).

En l’espace de 5 ans, la capitalisation des SCPI a connu une croissance de +70 % et atteint désormais 38 Mds d’euros. Rapportée aux transactions en immobilier d’entreprises, 23,4 Mds d’euros en 2015 selon CBRE, la part des SCPI représente désormais 18% du marché français.

 

Collecte record pour les SCPI et les OPCI

Ce sont les SCPI de bureaux qui se taillent la part du lion avec 3,14 Mds d’euros collectés, largement devant les SCPI de commerces (711 millions d’euros) et les diversifiées (619 millions d’euros). La collecte des SCPI fiscales reste globalement stable sur les Malraux (51 millions d’euros) et les SCPI de déficit foncier (85 millions d’euros). Les SCPI Pinel font une entrée réussie avec un premier millésime qui collecte 75 millions d’euros tandis que les SCPI Duflot avaient péniblement atteint 42 millions d’euros en 2014. Au total, 64 SCPI sur les 162 ont procédé à des augmentations de capital.

Les marchés secondaires connaissent aussi une progression dynamique avec des volumes échangés en hausse de 25% à 678 millions d’euros, soit 1,79% de la capitalisation du marché (vs 1,65% en 2014). Enfin, la liquidité des SCPI ne connait pas de tension. Le cumul des parts en attente de cession (capital fixe) et les retraits non compensés (capital variable) représente 0,27% de la capitalisation (0,24% en 2014).

Les OPCI ne sont pas en reste … bien au contraire. En 2015, la dynamique portée par ce produit d’épargne combinant actifs immobiliers et financiers est exceptionnelle. Les 11 OPCI « grand publics » du marché ont collecté 2,5 Mds d’euros et représentent désormais une capitalisation de 4,5 Mds d’euros. Très largement souscrit dans le cadre de l’assurance vie, il est fort à parier que cette alternative à la baisse des fonds euros connaitra un succès comparable en 2016.

 

Les SCPI ont distribué 4,85% en 2015

Après 5,08% en 2014, la distribution des SCPI s’est élevée à 4,85% en 2015. La baisse du TDVM (Taux de Distribution sur Valeur de marché) est la conséquence combinée de deux effets : une hausse du prix des parts de + 1,55% et une baisse du revenu distribué de 3%. Ce niveau de distribution permet cependant aux SCPI de dégager une prime de risque attractive. En effet, le différentiel avec le taux « sans risque » (TEC 10 ans) atteint 3,83% à fin 2015. Ce contexte est particulièrement favorable aux investisseurs désireux de financer leur achat de SCPI à moindre coût avec un emprunt bancaire.

Du coté des OPCI, le rendement courant a atteint 3,1% auquel s’ajoute une valorisation de 1,8%.

Retrouvez cet article sur Primaliance.com
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant