Colère des actionnaires de CASA face aux pertes en Grèce

le
9

par Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - Les dirigeants du Crédit agricole SA (CASA) ont affronté mardi la colère et l'exaspération des actionnaires devant les pertes enregistrées par la banque en Grèce et le plongeon de son cours de Bourse depuis l'été dernier.

Réunis en assemblée générale au Carrousel du Louvre, à Paris, plusieurs actionnaires ont critiqué la stratégie de développement suivie par le Crédit agricole dans les années 2000 à l'international, avec le rachat en Grèce d'Emporiki en 2006 et des prises de participations en Espagne et au Portugal qui plombent les comptes du groupe bancaire.

"Vous êtes en train de prendre le même chemin de faillite que Dexia", a dénoncé un actionnaire en faisant allusion à la perte de 1,47 milliard d'euros subie par la banque en 2011.

Evoquant à propos d'Emporiki un "fiasco" et un "puits sans fond", un autre actionnaire a pris à partie les dirigeants de CASA sur le rachat d'Emporiki. "C'est une erreur de gestion ; il faut l'assumer", a-t-il dit.

Rappelant que la crise grecque a coûté 2,4 milliards d'euros en 2011, le directeur général de la banque Jean-Paul Chifflet s'est tant bien que mal efforcé de rassurer les actionnaires, tout en reconnaissant que la Grèce était un "sujet majeur" pour le groupe.

"La crise grecque coûte douloureusement au groupe Crédit agricole", a-t-il dit. "Les caps seront passés. Nous faisons le ménage (...), nous préparons l'avenir."

"Cela ne se fera pas en un seul jour", a-t-il ajouté à propos du redressement de la situation en Grèce et du cours de l'action.

Jean-Paul Chifflet a déclaré à cette occasion que le Crédit agricole avait de nouveau demandé aux autorités grecques qu'Emporiki puisse bénéficier du dispositif public grec d'accès à la liquidité bancaire.

A la Bourse de Paris, sur fonds de crise de liquidité et d'inquiétudes des investisseurs quant à la solidité du système bancaire face à la crise de la dette dans la zone euro, l'action Crédit agricole s'est effondrée depuis août 2011.

Le titre, qui est passé le 18 mai sous la barre de 3 euros, a perdu près de 30% de sa valeur depuis le début de cette année après avoir plongé de 54% en 2011. La capitalisation de Crédit agricole SA est du coup tombée à 7,7 milliards d'euros environ.

Vers 13h30 mardi, l'action Crédit agricole prenait 2,18% à 3,093 euros et surperformait l'indice sectoriel européen (+1,2%).

L'assemblée générale a été brièvement perturbée dans la matinée par des féministes qui protestaient contre le manque de femmes dans les organes de direction du groupe. Elles ont été expulsées par le service d'ordre.

Avec Christian Plumb, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M601364 le mardi 22 mai 2012 à 18:41

    Bien fait no comment???????????

  • fran.iel le mardi 22 mai 2012 à 16:39

    Quand je pense que ces dirigeants payés royalement font perdre du fric sans vergogne , ils sont à classer parmis les tares de leur génération

  • favory le mardi 22 mai 2012 à 15:40

    Donc en fait par apport à la valeur actuelle il faudrait une augmentation de 1 000 %

  • favory le mardi 22 mai 2012 à 15:37

    On se rappelle d'une valeur de 30 € donc c'est 90 % de perte ... Mais aucun problème de rémunération des dirigeants .. il me semble !!!

  • ewebster le mardi 22 mai 2012 à 15:21

    Cette direction est scandaleuse !Avez-vous remarqué que sur leur site, dans la section "actionnaires", (http://www.credit-agricole.com/Finance-et-Actionnaires/), le cours est toujours en vert... même si l'action chute dans la journée... Ca en dit long sur leur philosophie...

  • a.laroc2 le mardi 22 mai 2012 à 15:00

    grace aux banques j'ai perdu les deux tiers de mon pea mais moi je ne vais pas être renflouer par l'argent du contribuable il faut virer tous ces rigolos

  • pbanguet le mardi 22 mai 2012 à 14:51

    un particulier va bientot pouvoir rachete rle credit agricole si cela continue !!!!!

  • BBLQM16 le mardi 22 mai 2012 à 14:50

    une banque verte qui vire au rouge ...voila un slogan approprié .Ya du monde a virer ( et sans bonus ) dans cette entreprise

  • kremlynx le mardi 22 mai 2012 à 14:40

    et le sponsoring d equipes de foot ! aux comportements publics scandaleux !le nom du credit agricole figure sur les maillots de l OL c est l argent du contribuable des salaries et des actionnaires qui est jeté en pure perte !pour assouvir l impression de puissance de certains ! le monde du foot rejoint le monde de la finance qui marche sur la tete ! ;o((