Colère à Hautmont, désignée pour accueillir des Roms

le
0
Le maire de cette commune du Nord menace de présenter la démission de son conseil municipal si la décision de la prefecture d'installer un terrain pour les Roms dans sa ville est maintenue.

«Impossible» pour Joël Wilmotte, le maire UMP d'Hautmont (Nord), de prendre en charge des familles roms dans sa ville. «Notre situation est déjà bien assez difficile comme ça», explique l'élu. C'est pourtant ce qu'a décidé mercredi soir la préfecture du Nord. Au lendemain du démantèlement d'un campement illicite de familles roms à Lille, les autorités ont notamment désigné cette petite ville de 15.000 habitants près de Maubeuge pour reloger plusieurs familles.

Il s'agit, selon l'élu, d'installer «cinq ou six caravanes» sur un terrain de 1.000 mètres carrés situé «à l'entrée de la ville, à côté d'un sens giratoire ou passent 8.000 à 10.000 véhicules par jour». Formellement opposé à cette décision de la préfecture, l'élu menace de présenter la démission de son conseil ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant