Coleman, du football gaélique à la Premier League

le
0
Coleman, du football gaélique à la Premier League
Coleman, du football gaélique à la Premier League

Il est des trajectoires qui vont crescendo et d'autres dont l'inclinaison est plus difficile à suivre. Élu joueur par les fans d'Everton et membre de l'équipe type de la Premier League en 2013/2014, Séamus Coleman est désormais une valeur sûre outre-Manche. Mais avant d'en arriver là, l'international irlandais a connu un parcours atypique. Récit de son histoire entre football gaélique, blessure sérieuse et simplicité.

Son livre d'histoires personnelles foisonne de chapitres. Alors quand il s'agit de conter son parcours aux contours singuliers, Séamus Coleman choisit plutôt la sobriété en guise de réponse. "J'aime à penser que mon histoire peut aider les enfants qui commencent à jouer, racontait-il modestement au Sunday World, en mars dernier. En Irlande, les gamins doivent parcourir un long chemin avant d'entrer dans un club de Premier League. Heureusement, les choses ont bien fonctionné pour moi, mais je sais combien il est difficile aujourd'hui pour les jeunes de percer." Dans la bouche de l'international irlandais (26 sélections), les mots ont une résonance particulière. Plus d'épaisseur, plus de sens aussi. Car avant d'arriver à Everton en 2009, avant de faire partie de l'équipe type de la Premier League lors de l'exercice 2013/2014 et d'être élu Player of the Year par ses coéquipiers et ses supporters la même saison, l'enfant de Killybegs a connu une route sinueuse.
Le football gaélique, son premier amour
Considéré désormais comme l'un des meilleurs latéraux du championnat d'Angleterre, Séamus Coleman régale par ses courses et la pugnacité dont il fait preuve à chaque match. Pourtant, ce n'est pas sur les terrains de ballon rond qu'il a commencé à gambader, mais sur les pelouses de football gaélique. Mélange atypique entre du rugby à XV et du football, le "Caid" est le sport le plus populaire en Irlande. Jusqu'à ses dix-sept ans, l'actuel défenseur des Toffees l'a pratiqué, notamment au CLG Na Cealla Beaga, équipe de sa ville natale. "Le football gaélique a toujours été mon premier amour, martelait-il dans un entretien au Guardian en 2011. Je jouais quelques matchs de football à l'époque, mais je n'ai jamais pris ça au sérieux. Je jouais au football gaélique tout le temps et j'aimais ça. J'étais dans des équipes de comté et nous avons rencontré beaucoup de succès. C'était difficile de laisser derrière moi tout ça, car je ne voulais pas quitter mes amis " Ce n'est qu'à l'occasion d'un match amical de football où il joue avec l'équipe locale St. Catherine's of Killybegs contre Sligo Rovers, formation évoluant en première division irlandaise, que son destin va basculer.

Séduit par l'activité de Coleman, le Sligo Rovers l'enrôle en lui offrant un modeste contrat de 150 euros par semaine. Sauf que les...




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant