«Colbert 2.0», l'arme de Montebourg

le
0
Ce logiciel destiné aux entreprises doit les inciter à localiser ou relocaliser leurs activités en France.

Souffler sur la flammèche des relocalisations pour enrayer la désindustrialisation de la France, c'est le pari ambitieux d'Arnaud Montebourg. L'État compte «apporter une aide concrète aux entreprises qui souhaitent relocaliser et qui ont relocalisé», a souligné vendredi le ministre du ­Redressement productif. La relocalisation constitue un phénomène «prometteur et en cours d'augmentation», «c'est le moment d'appuyer sur l'accélérateur», a insisté celui qui veut faire de la «renaissance de notre industrie», une «grande cause nationale».

Parmi les arguments en faveur de la France, «la logique low-cost du coût le plus bas est en train de connaître un essoufflement sensible», a précisé le héraut du «made in France», évoquant «l'explosion» du coût du travail dans les pays émergents comme la Chine, la hausse des frais de transports, le besoin de réagir r...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant