Coiffeur insulté: El Khomri juge "scandaleux" l'arrêt prud'homal

le
6

La ministre du Travail Myriam El Khomri a estimé vendredi 8 avril "scandaleux" et "choquant" un arrêt des Prud'hommes jugeant que l'insulte "PD" reçue par un employé d'un salon de coiffure ne relevait pas d'un propos homophobe. Durée: 00:31

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le vendredi 22 avr 2016 à 23:06

    ccoudra2 Justement apprends à lire !

  • fquiroga le mercredi 20 avr 2016 à 13:56

    il paraitrait que les décisions de la "justice" (des hommes) - même lrs plus invraissemblebles - ne doivent pas être commentées.....

  • ccoudra2 le vendredi 8 avr 2016 à 15:32

    parce que c'est les syndicats qui jugent , voila tout... un employé a le droit d'insulter son employeur, il sait que les syndicats aux prud’hommes vont le soutenir... c'est choquant & scandaleux ....

  • M5923279 le vendredi 8 avr 2016 à 15:24

    Lisez bien: il n'a pas été licencié. Il a été mis fin à sa période d'essai. Il ne peut pas plaider le licenciement abusif.

  • decanus le vendredi 8 avr 2016 à 15:05

    Art 434-25 du Code Pénal: "Le fait de chercher à jeter le discrédit, publiquement par actes, paroles, écrits ou images de toute nature, sur un acte ou une décision juridictionnelle, dans des conditions de nature à porter atteinte à l'autorité de la justice ou à son indépendance est puni de six mois d'emprisonnement et de 7 500 euros d'amende".On attend la réaction du Parquet...

  • M940878 le vendredi 8 avr 2016 à 14:56

    no comment... et pourtant ....