Cohue autour de Le Pen: une journaliste de l'AFP interpellée

le
6

Une journaliste de l'AFP a été interpellée lors d'une violente bousculade entre forces de l'ordre et médias survenue vendredi à l'arrivée de Jean-Marie Le Pen au tribunal de Nanterre pour une audience l'opposant au Front national. Placée en garde à vue dans la matinée, elle a été relâchée en fin d'après-midi. Durée: 02:50

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • crcri87 le lundi 15 juin 2015 à 10:42

    Si l'AMF le dit vous pouvez être sûrs que c'est biaisé

  • salar12 le samedi 13 juin 2015 à 11:40

    Il y a des journalistes qui ne savent pas faire leur métier, la contrepartie de la liberté de la presse, ce devrait être un minimum de neutralité. Faire du journalisme ou militer, il faut choisir.

  • bearnhar le samedi 13 juin 2015 à 11:25

    Le jour où la presse et les journalistes vont etres déchus de toutes leurs aides / niches / subventions, on pourra dire que le pays a été libéré !! Mais bien sur ce ne sera pas sous les Socialistes, il a déjà fallu une pétition pour que Fleur Pellerin daigne faire sauter les 500 000€ annuels de Closer, alors que le simple bon sens suffisait.

  • M3313682 le samedi 13 juin 2015 à 10:10

    Ces journalistes qui croient "faire" l'opinion, alors qu'ils sont eux-même manipulés... se croient tout permis !

  • M766976 le samedi 13 juin 2015 à 08:29

    Elle est Belle la France! Résultat de nos politiciens qui ne pensent qu'à LEUR politique. Lorsqu'on insulte la Police ou la Gendarmerie, c'est la FRANCE qu'on insulte. Le changement: vite!

  • kazumi11 le samedi 13 juin 2015 à 01:08

    hystérique!